facebook
Compréhension orale

Comment parler de la mort aux enfants

Comment parler de la mort aux enfants

Thèmes : psychologie, enfance
Niveaux : B1/B2
Date : 22 octobre 2018
Source
 : BFMTV

Regardez cette vidéo puis répondez aux questions :

MP3     PDF

  1. Quelles sont les trois approches des personnes interrogées pour parler de la mort à leurs enfants ?
  2. Selon la thérapeute, quelle approche est la meilleure des trois ?
  3. Pourquoi être gêné de parler de la mort à un enfant peut être un problème ?
  4. De quoi ont peur les enfants ?
  5. Doit on répondre à toutes les questions sur la mort à un enfant ?
Une métaphore : donner à un mot un sens qu’on attribue généralement à un autre.
Prendre des pincettes (expression) : faire attention à ce que l’on dit.
Cru : une manière de s’exprimer qui est directe, sans ménagement
Dissuader : détourner quelqu’un de son intention de faire quelque chose.
1. Quelles sont les trois approches des personnes interrogées pour parler de la mort à leurs enfants ?
– Première personne : refuse de parler de la mort avec ses enfants (peur de l’angoisse)
– Deuxième personne : utilise des métaphores (les « disparus » sont toujours présents)
– Troisième personne : parle directement
2. Selon la thérapeute, quelle approche est la meilleure des trois ?
Parler franchement.
3. Pourquoi être gêné de parler de la mort à un enfant peut être un problème ?
Ça peut empêcher l’enfant d’exprimer ses émotions.
4. De quoi ont peur les enfants ?
Ils craignent la réaction des adultes.
5. Doit on répondre à toutes les questions sur la mort à un enfant ?
Non, parfois il n’y a pas de réponse.

– Connaissez-vous la fête de la Toussaint ?
– ll y a-t-il une fête des morts dans votre pays ? Décrivez-la.
– Quelles métaphores connaissez-vous pour parler de la mort ?

Sujet : il y a plusieurs approches possibles pour parler de la mort à un enfant. Selon vous, laquelle est la plus intéressante et pourquoi ? Vous décidez de faire part de votre point de vue sur un forum de parents qui se posent la même question. Donnez votre opinion avec des arguments et des exemples. (B1 : 160 à 180 mots ⎜ B2 : 250 mots)

 


Nous recommandons : Compréhension orale 3 – Niveau B2

Compréhension orale 3 - Niveau B2Ce manuel d’exercices complémentaires et progressifs permet aux apprenants d’un niveau intermédiaire de perfectionner leur compréhension orale en français.
Compréhension orale 3 peut être utilisé en classe ou en auto-apprentissage et permet la préparation aux épreuves de compréhension orale du DELF B2.

Commander