facebook
FLE

L’évaluation en classe de FLE

L’évaluation en classe de FLE

L’évaluation en classe de FLE

L’apprentissage passe par des évaluations, mais à quoi servent-elles ? L’évaluation en classe de FLE est importante et revêt plusieurs fonctions essentielles. Celles-ci ont pour objectifs de vérifier les acquis, de mesurer la différence entre les connaissances et l’objectif à atteindre, mais aussi de contrôler l’efficacité de son enseignement.

L’évaluation peut être : diagnostique, sommative ou formative.

L’évaluation diagnostique

Faite en début d’apprentissage, elle a pour but  de dresser un bilan des connaissances déjà acquises. Ainsi, l’enseignant peut avoir une idée du niveau de ses apprenants. Cette évaluation  permet  aussi de mesurer les progrès à accomplir, mais aussi mieux connaître les besoins de chaque élève (mauvaise prononciation sur certains sons, grammaire approximative ou manque de vocabulaire par exemple). Enfin, elle permet la création de groupes d’apprenants en fonction de leur niveau. Cela semble évident, mais il est primordial que des apprenants d’un niveau B1 ne soient pas dans la même classe que ceux d’un niveau C1 !

Ce type de diagnostic peut se faire soit auprès d’un professeur de français langue étrangère, soit en ligne avec un site comme Evalang.

L’évaluation sommative

Celle-ci est bien différente de la première puisque l’évaluation sommative est là pour faire le bilan d’un apprentissage. L’utilisation d’un système de notation permet de classer et de sélectionner les apprenants. Cette forme permet de valider des résultats et de délivrer dans certains cas un diplôme ou un certificat. Les exemples le plus connus pour le français sont les examens du DELF/DALF.

L’évaluation formative 

Enfin, l’évaluation formative se fait tout au long de l’apprentissage pour guider l’élève, l’aider à prendre conscience de ses difficultés, et comment les surmonter.

L’évaluation ne doit pas être vue comme une sanction, c’est en fait un moyen pour cibler les difficultés de l’apprenant et de lui proposer des solutions adaptées. C’est également une façon pour l’enseignant de vérifier sa pédagogie.

Le statut de l’erreur en classe de FLE

Pour inciter les élèves à progresser, l’erreur ne doit pas être pénalisée. Elle doit être vue comme une indication de leurs besoins et il faut savoir en tirer profit. L’erreur est donc nécessaire dans l’apprentissage. Pour créer un climat de confiance, le professeur ne doit pas se focaliser sur toutes les erreurs, au risque de bloquer la prise de parole de ses élèves.

Comment évaluer

Différents outils sont à la disposition de l’enseignant, à lui de choisir celui qui sera le plus adapté aux objectifs et aux compétences à évaluer. On distingue deux grands types d’évaluation :

  • Les évaluations fermées (types QCM) :
    • Avantages : c’est la méthode la plus objective, rapide à corriger.
    • Inconvénient : ne conviens pas à toutes les situations (comme la production orale).
  • Les évaluations ouvertes (les réponses dépendent de l’appréciation du professeur) :
    • Avantage : permets une évaluation plus globale en limitant le facteur chance.
    • Inconvénients : correction plus longue et subjective (utilisez une grille de correction pour limiter les écarts).

Nous recommandons : L’évaluation et le Cadre Européen Commun – Techniques et pratiques de classe

L'évaluation et le Cadre Européen CommunUn guide pour découvrir comment et pourquoi le Cadre Européen de référence permet de remettre en question les pratiques évaluatives en proposant des pistes nouvelles de réflexion; une aide, pour s’approprier les différentes notions (progression, niveaux, descripteurs…) présentées dans le cadre commun; un mémo des aspects théoriques liées à l’évaluation; un appui, pour pouvoir élaborer, à partir de fiches types, des activités d’évaluation à chaque niveau d’apprentissage et pour chaque compétence langagière.

Commander