facebook
Phonétique

La liaison

La liaison

La liaison en français : principes

Une liaison est la prononciation d’une consonne finale qui n’est pas prononcée lorsque le mot s’écrit seul. La liaison se fait lorsque le mot suivant commence par une voyelle ou un « h » muet.

Les liaisons se font avec les consonnes : n, t, p, r, z ,p , et rarement g.

Exemples :

Un /ɛ̃/  arbre /aʁbʁ/
U
narbre  /ɛ̃naʁbʁ/

Un /ɛ̃/  petit /pəti/ arbre /aʁbʁ/
Un petitarbre /ɛ̃pətitaʁbʁ/

Les /le/ enfant /ɑ̃fɑ̃/
Lesenfants /lezɑ̃fɑ̃/

play_circle_filled
pause_circle_filled
Liaison : partie 1
save_alt
volume_down
volume_up
volume_off

Les consonnes finales sont muettes dans les mots isolés, mais prononcées si le mot qui suit commence par une voyelle.

Prononciation Consonnes Exemples
[z] s, x, z Desamis ; deuxamis ; chezelle
[t] t, d Un petithomme ; un grandhomme
[n] n Unami
[ʁ] r Premieramour
[p] p Tropépais
[g] g Un longarticle (rare)
play_circle_filled
pause_circle_filled
Liaison : partie 2
save_alt
volume_down
volume_up
volume_off

✅ Les liaisons obligatoires

Les liaisons sont obligatoires avec :

  • Entre un déterminant et un nom : les, des, aux, ces, mes, tes, ses, nos, vos, leurs, mon, ton, son, quelques, plusieurs, certains, (de) nombreux, quels, aucun, tout, un, deux, trois, six, dix….
    Ex : mes‿amis, un‿arbre, des‿enfants…
  • Après les prépositions : en, dans, chez, sans, sous….
    Ex : chez‿elle, en‿avril, dans‿une minute…
  • Après les adverbes : très, moins, trop, plus, mieux, bien….
    Ex : très‿appliqué, mois‿utile, bien‿assaisonné…
  • Entre un adjectif et un nom : grand, petit, bon, lourd…
    Ex : grand‿avion, petit‿ordinateur, bon‿avocat…
  • Entre les pronoms personnels et le verbe : nous, vous, ils, elles, on.
    Ex : nous‿avons, vous‿êtes, ils‿aiment, on‿imagine…
  • Les verbes suivis d’un pronom personnel sujet avec inversion du sujet. Exemples : est-il ?, sont-elles … ?. Quand il n’y a pas de consonne, on ajoute un « t» euphonique : On a … ? A-ton … ?    Il y a Y a-t-il … ?

🔺Les liaisons facultatives

Les liaisons sont parfois facultatives à l’oral lorsque l’on fait une conférence ou un discours. Elle se fait alors à  l’intérieur d’un groupe de sens, d’un groupe nominal, d’un groupe verbal ou d’un groupe prépositionnel.
Exemple :
Unancien avocat entend ouvrir le débat.

⛔️ Les liaisons interdites

Elles sont interdites dans certains cas :

  • Après un substantif :
    Ex : Le poisson est bon, le vin a bien vieilli, les chiens aiment les promenades…
  • Entre un nom et un verbe
    Ex : Les étudiants écoutent le professeur, Des animaux arrivent en courant…
  • Entre un nom et un adjectif placé après le nom :
    Ex : Un citron acide, Un appartement incroyable, un pantalon orange…
  • Après les interrogatifs « quand, combien, comment »
    Ex : Combien avez-vous… ? Quand irez-vous… ? Comment aimez-vous… ?
    ⚠️
     La liaison est obligatoire pour certaines expressions : « Commentallez-vous ?, de tempsen temps, toutà coup »
  • Dans une interrogation lorsque le sujet pronom personnel est inver:
    Ex : Quand
    est-elle partie ? Comment avez-vous trouvé ?, …
  • Après la conjonction de coordination « et » :
    Ex : Et en plus, il comprend et observe, une femme et un homme…
  • Devant un « h aspiré » :
    Ex : Un héro, des homards, en haut…

Liaison [z]

Liaison en [n] : comment ça marche

Liaison en [n]




Nous recommandons : phonétique essentielle du français niveau A1/A2

phonétique essentielle du français– 700 exercices progressifs (42 leçons).
– 6 heures d’enregistrement sur le CD mp3 inclus.
– Un parcours progressif pour s’entraîner : discrimination, répétition, virelangue (répétition ludique), transformation, phoniegraphie, réception (pour la dictée), production (pour la lecture) et une activité de groupe.
– 9 bilans et les corrigés inclus.

Commander