facebook
Grammaire

Les connecteurs logiques

Connecteurs logiques

1. Les connecteurs logiques : à quoi ça sert ?

Les connecteurs logiques sont indispensables pour articuler vos idées, construire votre argumentation ou nuancer vos propos. Leur rôle est de rendre votre texte ou votre exposé plus fluide et mieux organisé.

  • Les connecteurs créés des rapports de sens entre des propositions ou des phrases.
  • Ils organisent un texte et servent à articuler des idées.
  • Ils marquent les relations entre les idées de la personne qui parle.

2. La liste des connecteurs logiques

Les connecteurs sont répartis en 16 catégories :

Addition, alternative, but, cause, comparaison, quel que soit, conclusion, condition, conséquence, classification, explication, illustration, justification, liaison, opposition, restriction et temps.

Télécharger (PDF, 48KB)

3. Conseils pour bien utiliser les relations logiques

Pour bien utiliser les connecteurs logiques, voici quelques conseils afin d’éviter de faire des erreurs.

Utilisez seulement ceux que vous maîtrisez. Pas besoin de tous les connaître par coeur, quelques-uns par catégorie seront suffisants afin de varier votre vocabulaire.

Attention au subjonctif. Tous les connecteurs n’utilisent pas le subjonctif après “que”.

Exemples :

Le chameau à deux bosses alors que le dromadaire n’en a qu’une seule. indicatif

J’ai laissé la porte ouverte afin que tu puisses entrer sans faire de bruit. subjonctif


4. Pratiquez les connecteurs logiques !

Télécharger (PDF, 44KB)

Exercice 1 : identifiez la relation logique

Exemple : Je suis en retard parce que mon réveil n’a pas sonné (la cause)

  1. Prenez ce téléphone dans le cas où vous vous perdriez. (            )
  2. Il ne parle que de son travail. (            )
  3. Je n’avais pas mon parapluie, c’est pourquoi je suis mouillé. (            )
  4. Il fait très chaud, notamment cet été. (            )
  5. J’aime tous les légumes en dehors des carottes. (            )
  6. Je rentrerai tard ce soir. En effet, j’ai beaucoup de travail au bureau. (            )
  7. Il ne parle pas italien pourtant il est né à Rome. (            )
  8. A supposer que tu veuilles venir avec moi, je n’ai pas assez de place dans la voiture. (            )
Réponses de l'exercice 1
  1. Prenez ce téléphone dans le cas où vous vous perdriez. (Supposition)
  2. Il ne parle que de son travail. (Restriction)
  3. Je n’avais pas mon parapluie, c’est pourquoi je suis mouillé (Conséquence)
  4. Il fait très chaud, notamment cet été. (Illustration)
  5. J’aime tous les légumes en dehors des carottes. (Restriction)
  6. Je rentrerai tard ce soir. En effet, j’ai beaucoup de travail au bureau. (Justification)
  7. Il ne parle pas italien pourtant il est né à Rome. (Opposition)
  8. A supposer que tu veuilles venir avec moi, je n’ai pas assez de place dans la voiture. (Condition).

Exercice 2 : indicatif ou subjonctif

Conjuguez les verbes à la forme qui convient 

  1. Tu es blond alors que ton frère (être) brun.
  2. Bien qu’il (être) parti à l’heure, il est arrivé en retard.
  3. Afin que tu (comprendre) le problème, je vais le simplifier au maximum.
  4. Paul (être) plus grand que Jean.
  5. Il travail bien à l’école selon qu’il (recevoir) des cadeaux de ses parents.
  6. J’ai beaucoup étudié à l’université, c’est ainsi que je (être) devenu médecin.
  7. Donne lui ce chapeau pour qu‘il n’ (avoir) pas trop chaud à la tête.
  8. Après que chacun (avoir) gagné sa place, le cours commence.
Réponses de l'exercice 2
  1. Tu es blond alors que ton frère est brun.
  2. Bien qu’il soit parti à l’heure, il est arrivé en retard.
  3. Afin que tu comprennes le problème, je vais le simplifier au maximum.
  4. Paul est plus grand que Jean.
  5. Il travaille bien à l’école selon qu’il reçoit des cadeaux de ses parents.
  6. J’ai beaucoup étudié à l’université, c’est ainsi que je suis devenu médecin.
  7. Donne-lui ce chapeau pour qu‘il n’ait pas trop chaud à la tête.
  8. Après que chacun a gagné sa place, le cours commence.

Exercice 3 : choisissez le bon connecteur logique

  1. (Puisque / En effet) tu as oublié ton portefeuille, voici 20 euros.
  2. (Comme / Néanmoins) il était malade, il est rentré chez lui.
  3. Ce pays est très pauvre (par conséquent) /en revanche) ses habitants sont très gentils.
  4. J’habite à Tokyo (depuis / il y a) 7 ans.
  5. J’ai voté pour lui(même si / ainsi) je ne l’aime pas.
  6. Il est arrivé souvent en retard au bureau (par conséquent / effectivement) il a été viré.
  7. Je vais à la plage demain, (de sorte qu’ / pourvu qu’ )il ne pleuve pas.
  8. Vous êtes sorti ( du fait de / malgré ) la pluie.
Réponses de l'exercice 3
  1. (Puisque / En effet) tu as oublié ton portefeuille, voici 20 euros.
  2. (Comme / Néanmoins) il était malade, il est rentré chez lui.
  3. Ce pays est très pauvre (par conséquent) /en revanche) ses habitants sont très gentils.
  4. J’habite à Tokyo (depuis / il y a) 7 ans.
  5. J’ai voté pour lui(même si / ainsi) je ne l’aime pas.
  6. Il est arrivé souvent en retard au bureau (par conséquent / effectivement) il a été viré.
  7. Je vais à la plage demain, (de sorte qu’ / pourvu qu’ )il ne pleuve pas.
  8. Vous êtes sorti (du fait de / malgré ) la pluie.

Exercice 4 : terminez les phrases un utilisant un connecteur logique

  1. Je n’étais pas à la réunion … (cause)
  2. Cette entreprise ne gagne pas assez d’argent … (conséquence)
  3. Elles sont allées au supermarché … (but)
  4. Vous avez pris la voiture … (addition)
  5. Tu n’as pas gagné le match, … (concession)
Propositions pour l'exercice 4
  1. Je n’étais pas à la réunion en raison d‘une forte fièvre.
  2. Cette entreprise ne gagne pas assez d’argent par conséquent, elle va devoir licencier.
  3. Elles sont allées au supermarché afin d‘y acheter des yaourts.
  4. Vous avez pris la voiture puis vous êtes rentré chez vous.
  5. Tu n’as pas gagné le match, même si tu as bien joué.

http://jtrumel-coursfrancais.ent-lfval.net/cours-de-3e/fiches-de-revision-pour-le-brevet/fiche-10-les-connecteurs-logiques


Grammaire progressive du français – Niveau intermédiaire

Grammaire progressive du français - Niveau intermédiaire

Le livre de référence pour progresser en grammaire française.
Une organisation claire: les explications grammaticales sur la page de gauche; les exercices d’entrainement et les activités communicatives sur la page de droite. 52 chapitres présentant les points généralement abordés aux niveaux A2 et B1. Pour s’entraîner et s’évaluer en ligne retrouvez près de 300 exercices interactifs avec dialogues, instructions, exemples et corrigés oralisés. (📖 voir un extrait)

Acheter