facebook
Grammaire

Ponctuation : règles, usages et intonations en français

Ponctuation

La ponctuation en français répond à des règles et usages strictes. Il est important de bien savoir l’utiliser pour donner du rythme à vos écrits, mais également pour donner du sens à vos pensées. Certaines de ces règles sont différentes de la ponctuation anglaise.

Légende :

: intonation descendante
: intonation montante
II : pause
: espace

Le point ( . )

Le point termine une phrase. Une phrase qui suit un point commence toujours par une majuscule.

L’intonation : est descendante suivie d’une pause II.

Typographie : il y a toujours un espace après le point. ⎵.

Exemple : Je m’appelle Pierre. Je suis français.  

La virgule ( , )

La virgule créée une courte pause II dans une phrase sans changer l’intonation. Elle est utilisée pour :

  • Mettre en relief un élément :
    Moi, je ne suis pas engagé politiquement.
  • Séparer les éléments d’une liste pour une énumération :
    Je dois acheter du sucre, de la farine, des oeufs et du lait.
  • Séparer des mots, des groupes de mots ou des conjonctions de coordination (sauf et, ni, ou) :
    Ils sont gentils, mais je ne les aime pas.
  • Isoler les propositions participiales :
    Une fois la nuit tombée, les animaux sortent de la forêt.
  • Une succession d’évènements :
    Le matin je me lève, je m’habille, je me lave, je prend un café et je pars au bureau.

Typographie : il y a un espace après la virgule. ,

Les deux-points ( : )

Les deux-points sont utilisés pour :

  • Une énumération :
    Pour l’examen vous devez avoir : une pièce d’idée, une convocation et un stylo.
  • Expliquer une relation de cause ou de conséquence :
    J’ai mal au ventre depuis hier : je vais chez le médecin ce matin.
  • Avant une citation :
    Le professeur à dit : « Sortez vos livres ».

Typographie : il y a un espace avant et après les deux-points. :

L’intonation : elle ne change pas, mais on fera une courte pause avant les deux-points II.

Note : évitez toujours de répéter les deux-points dans la même phrase.  Pour cela, vous devez soit reformuler, soit utiliser « car » ou « parce que ».

Le point d’interrogation ( ? )

Le point d’interrogation est utilisé pour :

  • Poser une question :
    Qui est là ? ➚
  • Entre parenthèses, il marque une incertitude :
    William Shakespeare est né le 23 ( ? ) avril 1564 à Stratford sur Avon.

L’intonation : quand c’est une question, l’intonation est montante . Si une phrase suit, on marque alors une pause II.

Typographie : il y a un espace avant et après le point d’interrogation. ⎵ ? ⎵

Le point d’exclamation ( ! )

Le point d’exclamation est utilisé pour :

  • L’exclamation, la surprise, l’exaspération, l’admiration, un ordre :
    J’ai vraiment mal au ventre !  (exclamation)
    Ah, tu es déjà là !  (surprise)
    J’ai trop de travail à finir !  (exaspération)
    Qu’est-ce que tu es fort !  (admiration)
    Soyez au rendez-vous !  (ordre)
  • Après une interjection :
    Ah !   J’ai eu peur…

L’intonation : est montante  suivie d’une pause II.

Typographie : il y a un espace avant et après le point d’exclamation. ⎵ ! ⎵

Les points de suspension (  )

Les points de suspension indiquent qu’une phrase n’est pas terminée pour plusieurs raisons :

  • La phrase commencée est abandonnée :
    Je pense que non, ce n’est pas une bonne idée.
  • Une hésitation :
    Vous êtes monsieur Le Blanc ?
  • Une énumération :
    À la plage, j’aime nager, bronzer, me promener
  • Un sous-entendu :
    Vous voyez ce que je veux dire

Typographie : il y a un espace après les points de suspension. … ⎵

Notes : les points de suspension sont toujours au nombre de trois et ne sont jamais précédés d’une virgule ou d’un point-virgule.

Le point-virgule ( ; )

Le point-virgule s’utilise pour :

  • Faire une séparation :
    Les enfants sont à l’école ; les parents sont au travail.
  • Faire un parallèle :
    Les Brésiliens parlent portugais ; les Autrichiens parlent allemand.

Note : le point-virgule s’utilise au milieu d’une phrase et n’est jamais suivi d’une majuscule. On fait une courte pause II après le point-virgule.

Typographie : il y a un espace avant et après le point-virgule. ⎵ ; ⎵

Les guillemets ( « » )

Les guillemets sont utilisés pour :

  • Le discours direct :
    Le professeur a dit : « Prenez un stylo ».
  • Une citation :
    «
    L’imagination gouverne le monde. » Napoléon
  • Un usage inhabituel :
    Ce gars est vraiment « relou ».

Note : il existe différents types de guillemets en fonction des pays, les guillemets français s’écrivent « ».

Typographie : il y a un espace avant et après chaque guillemet. ⎵ «⎵ texte⎵ » ⎵

Les parenthèses (  )

Les parenthèses sont utilisées pour :

  • Donner des détails ou des explications :
    Il est le plus grand (de la classe).
  • Varier le genre et le nombre des mots :
    Le ou les passionné(e)(s) de cinéma vont adorer ce film.

Typographie : il y a un espace avant et après les parenthèses. ⎵ (texte) ⎵

Les tirets ( )

Les tirets sont utilisés pour :

  • Un dialogue :
    – Bonjour monsieur. – Bonjour, madame. – Comment allez-vous ? – Bien, merci.
  • Remplacer les parenthèses :
    Il doit être le directeur commercial du magasin.
  • Faire une liste :
    Je dois prendre :
    un pull ;
    un pantalon ;
    un grand sac.

Typographie : il y a un espace avant et après les tirets. ⎵ -⎵


Mémo sur les règles de la ponctuation française :

Télécharger (PDF, 29KB)


Exercices de ponctuation

1. Complétez cet extrait du Petit Prince :

 _ Que signifie _apprivoiser_ _

_ C’est une chose trop oubliée_ dit le renard_  Ca signifie _créer des liens_ _ _

_ Créer des liens_

_ Bien sûr_ dit le renard_   Tu n’es encore pour moi qu’un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons_   Et je n’ai pas besoin de toi_   Et tu n’as pas besoin de moi non plus_   Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards_   Mais_ si tu m’apprivoises_ nous aurons besoin l’un de l’autre_   Tu seras pour moi unique au monde_   Je serai pour toi unique au monde_

Correction

Que signifie apprivoiser“?

C’est une chose trop oubliée, dit le renard.  Ca signifie créer des liens…”.

Créer des liens?

Bien sûr, dit le renard.  Tu n’es encore pour moi qu’un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons.  Et je n’ai pas besoin de toi.  Et tu n’as pas besoin de moi non plus.  Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards.  Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre.  Tu seras pour moi unique au monde.  Je serai pour toi unique au monde.

2. Complétez cet extrait de la chèvre de monsieur Séguin :

Et Blanquette répondit _
_ Oui_ monsieur Séguin_
_ Est-ce que l’herbe te manque ici _
_ Oh _ non _ monsieur Séguin_
_ Tu es peut-être attachée de trop court_ veux-tu que j’allonge la corde _
_ Ce n’est pas la peine_ monsieur Séguin_
_ Alors_ qu’est-ce qu’il te faut _ qu’est-ce que tu veux _
_ Je veux aller dans la montagne_ monsieur Séguin_
_ Mais_ malheureuse_ tu ne sais pas qu’il y a le loup dans la montagne_ Que feras-tu quand il viendra_ _
_ Je lui donnerai des coups de cornes_ monsieur Séguin_

Correction

Et Blanquette répondit :
Oui, monsieur Séguin.
Est-ce que l’herbe te manque ici ?
Oh ! non ! monsieur Séguin.
Tu es peut-être attachée de trop court, veux-tu que j’allonge la corde ?
Ce n’est pas la peine, monsieur Séguin.
Alors, qu’est-ce qu’il te faut ? qu’est-ce que tu veux ?
Je veux aller dans la montagne, monsieur Séguin.
Mais, malheureuse, tu ne sais pas qu’il y a le loup dans la montagne Que feras-tu quand il viendra?…
Je lui donnerai des coups de cornes, monsieur Séguin.


Nous recommandons : L’Art de la ponctuation. Le Point, la virgule et autres signes fort utiles

L'Art de la ponctuation. Le Point, la virgule et autres signes fort utilesLa ponctuation est un art délicat. On l’utilise parfois sans y réfléchir, un peu comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Sur un ton résolument badindeux correcteurs professionnels proposent une approche décomplexée de cette indispensable ” petite science “.

Commander